Connexion utilisateur

Comment s'inscrire ?

Ce répertoire est réservé aux membres du Conseil National belge des Arts Plastiques (CNAP). Afin d’y figurer à votre tour, il vous suffit d’introduire une demande d’adhésion au CNAP en procédant soit :

- en téléchargeant ici le formulaire
- via le site www.cnap.be
- en demandant l’envoi du formulaire par e-mail ou courrier postal

Après l’avoir dûment complété, renvoyez ensuite le formulaire en y joignant une photo d’identité récente.
Téléchargez en pdf les explications pour l'inscription en cliquant sur ce lien.

 

CNAP-AIAP/UNESCO
Rue Renardi, 29
4000 Liège.

Pitance

Colette

Mon travail est une recherche permanente nourrie de littérature, de musique, des arts de la scène, mais aussi et surtout du quotidien ; nourrie des paysages de mon pays d'adoption : l'est de la Belgique. Mon atelier est un laboratoire où s'accumulent les éléments venus de l'extérieur (objets, croquis, branches, papiers, poudres, trouvailles de brocante) en attente d'une nouvelle vie, d'un rôle dans une démarche créatrice. L'écriture graphique est le langage dans lequel je traduis tout ce que j'ai perçu et reçu, pour le restituer enrichi de tout ce qui constitue mon univers.

Colette Pitance est née à Namur (Belgique) en 1965 et vit à Verviers (Belgique) depuis 1991. D’aussi loin qu’elle se souvienne, Colette voulait être « dessinatrice », elle dessinait interminablement, tenant un papier et un crayon dans le havre du silence. A 12 ans, elle s’inscrit au cours du soir de l’Académie des Beaux-Arts de Namur, où elle gagne un concours. Voilà un signe d’encouragement à choisir, à 15 ans, le parcours des Humanités Artistiques. Elle y découvre les différents métiers des arts plastiques et se sent extraordinairement accompagnée par un professeur de sculpture passionné, enthousiaste et respectueux de la moindre proposition créative : Serge Gangolf. Elle le suit à Saint Luc Liège durant deux ans, façonnant la terre et le plâtre. Puis l’Académie des Beaux-Arts de Bruxelles l’accueille et lui apprend le rapport à la pierre. Dans cette école, où l’individualité de l’artiste est reconnue, elle réussit avec distinction, et toujours avide d’apprendre, se réinscrit au cours de dessin. Elle enseigne en intérimaire à l’académie de Bruxelles puis à celle de Verviers, participe à diverses expositions collectives. Durant les 15 années suivantes, professeur au CEFA Saint Martin de Seraing (Centre d’Éducation et de Formation en Alternance), elle y construit ses cours et élargit ses champs de compétences, notamment l’utilisation de l’outil informatique et infographie. Dans la création, elle a passé l’une de ces périodes douloureuses et riches de contenus, d’opposition aux pressions, de refus de l’obligatoire, de vide supporté dans le face à soi-même. De la rencontre avec d’autres arts : la littérature, la parole et le chant, la calligraphie, surgit une nouvelle veine d’exercices de recherches et de créations plus personnels et porteurs d’un nouveau langage imaginaire.

Myriam Bughin

Mon site : http://www.colette-pitance.be

Colette Pitance
Colette Pitance
Colette Pitance
Colette Pitance
Colette Pitance
Colette Pitance